Rechercher
  • Marie-Anne

6 étapes pour définir ses objectifs

C'est déjà le troisième article que je vous propose et qui s'appuie sur le travail de Brooke Castillo, une life-coach américaine que j'a-do-re! Je l'ai découverte via ses podcasts sur Spotify, puis à travers son site The Life Coach School. Tout son contenu est en anglais.


La raison pour laquelle je m'inspire de son travail pour écrire mes articles, c'est parce qu'en écoutant cette incroyable femme, je sens réellement ses conseils me traverser, et que les clés qu'elle évoque sont assez révolutionnaires! En tous cas, il ne s'agit pas de ce qu'on nous apprend à l'école, alors que je pense que cela nous serait parfois profitable!


Bref! Si je mentionne ici Brooke Castillo, c'est parce qu'aujourd'hui, je vais vous parler de la méthode qu'elle préconise pour définir ses objectifs. Et bien les définir, accessoirement!


C'est parti!



I. L'erreur que tout le monde commet


On peut se demander si aborder ce sujet est vraiment utile en soi, car c'est vrai que nombre d'articles et de podcasts fleurissent régulièrement sur Internet à ce propos. De plus, cette problématique nous place face à un gros paradoxe: on nous apprend qu'il faut vivre dans le moment présent, ne pas s'inquiéter de l'avenir. Or, parler objectifs, c'est faire un saut dans le futur! Impossible alors de vivre dans le moment présent, non?


En réalité, vivre dans le moment présent et avoir une vision précise de notre avenir ne sont pas du tout en contradiction. Je vais vous expliquer pourquoi.


N'avez vous jamais remarqué que nous souhaitons toujours quelque chose que nous ne possédons pas? Je me rappelle de moi enfant, me lassant au bout de quelques semaines de jouets que je souhaitais depuis des mois, pour placer tout la force de mon désir sur celui précisément que je n'avais pas en ma possession.


On nous apprend à vouloir ce qu'on n'a pas. Et on nous apprend aussi que pour être heureux, on n'a qu'à faire de cette chose qui nous manque et qu'on désire, notre prochaine acquisition. Ce serait le chemin du bonheur.


Or ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'il n'y a pas de bonheur à trouver dans notre avenir que nous n'ayons pas déjà. Autrement dit, le bonheur que vous recherchez dans le futur vous accompagne déjà aujourd'hui.


Rappelez vous, votre bonheur découle de vos pensées. Ces dernières entraînent les sentiments et émotions qui définissent les actions que nous entreprenons, qui elles même donnent des résultats. En l’occurrence, le résultat que nous recherchons est le bonheur, pas vrai?


Et vous possédez déjà la clé.


II. Qu'est- ce qu'un objectif?


Vous êtes-vous déjà demandé à quoi sert un objectif, au juste?


Selon Brooke Castillo, le but d'un objectif est de nous faire évoluer pour devenir la meilleure version de nous-même, de nous faire éclore de la plus belle des manières et de nous permettre de nous accomplir. J'avoue que cette vision des choses me séduit particulièrement. Et vous verrez, il s'agit véritablement de la base pour construire une belle réflexion à ce sujet.


Pour beaucoup, un objectif reste quelque chose qu'on ne peut pas atteindre. Rêver de ce que vous désirez apporte tout un tas d'émotions négatives qui vous empêche de croire profondément en la faisabilité de la chose. C'est l'obstacle auquel nous devons tous faire face. Et on se dit que c'est impossible. Et on abandonne avant même d'avoir commencé.


Un objectif force donc à aller au delà des blocages que psychologiquement, nous nous imposons. Il donne également une direction à notre cerveau. Imaginez que ce dernier soit un enfant turbulent. Si on se concentre sur nos objectifs, on indique au cerveau ce qu'il faut faire, et on lui donne structure et supervision. Il s'agit de deux éléments dont nous avons besoin pour vivre une vie équilibrée.


Un objectif, ce n'est donc pas simplement le fait de vouloir réaliser quelque chose.


III. La méthode pour définir ses objectifs


Pour que vous objectifs soient bien définis, je vais maintenant vous exposer 6 étapes à suivre. Résultats garantis!


1. Prédire notre avenir


Oui oui, vous avez bien lu!


Avoir des objectifs est un moyen de décider en pleine conscience ce que vous désirez au plus profond de vous. Et comme on sait que les pensées amènent les sentiments, que ceux-ci entraînent des actions qui donnent des résultats, ...


Et bien si vous vous autorisez à rêver, à vouloir, et à penser à l'avenir, vous pourrez mettre en place cette chaîne infaillible, obtenir les résultats que vous avez imaginé, et non pas laisser ces résultats au hasard.


Cet exercice s'appelle la visualisation et de nombreuses pratiques de développement personnel l'utilise. Pour résumer, la visualisation permet de maquer notre inconscient en y inscrivant l'image d'un résultat désiré, et en en faisant une vérité, dans la mesure ou l'esprit ne fait pas la différence entre réalité et imaginaire.


Vous réalisez? Vous venez d'avoir une vision du futur!


2. L'abondance comme point de départ


Comme je l'ai dit un peu plus haut, très souvent, on veut quelque chose que l'on n'a pas. Or dans ces cas là, en rêver fait presque mal puisque cela nous rappelle que nous ne possédons pas ce dont nous rêvons.


Or, pour vouloir quelque chose qu'on n'a pas, le secret est de se placer dans un environnement d'abondance.


Mais avant d'expliciter, faites une liste de vingt-cinq choses que vous voudriez.

...

Je parie qu'effectivement, il s'agit de choses que vous n'avez pas. Car personne ne pense à vouloir ce qu'il a déjà! Et c'est une grosse erreur.


Si l'on prend mon cas, au hasard: je veux pouvoir choisir les éléments de décoration de mon lieu de vie, avoir une ambiance dans le salon qui me corresponde. Je veux vivre dans un appartement qui fasse plus de 30m2. Ce qui me rend heureuse, c'est que ces choses là, je les ai déjà, et je continue de les vouloir, elle continuent de m'apporter du bonheur tandis que j'en profite.


En revanche, quelque chose que je n'ai pas et que je voudrais: acheter un bien immobilier au lieu de louer.


Et bien voilà, je me projette de manière bien plus positive que si je ne m'étais pas placée dans un environnement d'abondance. Je me rends compte de ce que je veux, de ce que j'ai, et je place mon désir au côté de ceux que j'ai déjà rempli!


C'est cela, de prendre l'abondance comme point de départ.


3. Choisir son objectif


Une fois que vous avez choisi un objectif dans votre liste, et que vous l'avez accompagné des deux choses que vous voulez et que vous avez, il est temps de définir de manière plus précise votre plan d'attaque.


Soyez spécifique. Décrivez un maximum votre projet, écrivez le sur un papier. Le fait d'écrire rend tout plus concret, plus réel, et cela contribuera à vous motiver. Osez imaginer votre futur, et faites le votre. Vous pourrez lire vos écrits tous les jours (c'est mieux), et à chaque fois, vous vous rapprocherez de sa réalisation. Dans votre description, utilisez le présent de l'indicatif, comme si vous aviez déjà atteint votre objectif. Employez également le "Je" de la première personne, et surtout, ne vous entêtez pas à chercher comment vous avez atteint cet objectif. Par exemple, cela pourrait donner: "J'achète le bien immobilier dont j'ai longtemps rêvé. Il est dans telle ville, tel quartier et il fait telle superficie -plus de 30m2. Je peux le décorer à ma guise".


Bien sûr, comme je vous l'ai dit, soyez spécifique! L'exemple ci-dessus ne suffit pas, il faudrait que je rajoute tout ce à quoi je pense lorsque je m'imagine acheter ce bien, mes sentiments, les conséquences positives de cet achat, ... Cela doit vraiment être un beau paragraphe.


4. Et ces pensées négatives qui surviennent? J'en fais quoi?


Cependant, dès que vous vous serez permis de vouloir, dans cette optique d'abondance que je décrivais plus haut, des doutes et des peurs surviendront dans votre esprit. Rassurez-vous, c'est tout à fait normal, et cela ne veut en aucun cas signifier que vous avez mal fait quelque chose. C'est simplement votre cerveau, cet enfant un peu pénible, qui cherche à savoir comment vous allez réaliser votre objectif.


La meilleure manière de surmonter ces mauvaises ondes est de se demander: Que ferais-je, si je savais que j'allais réussir?


Voici la réponse: vous répondriez à vos pensées négatives.


En effet, placez vous à votre place, dans l'avenir, quand votre objectif sera atteint. Tournez vous vers la personne que vous êtes aujourd'hui, accompagnée de doutes et d'appréhensions et adressez vous directement à vos sentiments négatifs.


Vous pouvez leur dire ce que vous pensez d'eux, avec le recul. Par exemple, si, comme je le disais tout à l'heure je voulais acheter un bien immobilier, les pensées parasites seraient probablement "Et l'argent tu y as pensé? Tu vas devoir faire des demandes de prêt, cela va te prendre une éternité à rembourser"!


Je n'aurais qu'à répondre à ces objections négatives, en me plaçant dans une vision d'abondance: "Maintenant que j'ai réalisé mon objectif, je sais que vous n'étiez que des pensées destinées à me pousser à rester dans ma zone de confort. Si je vous avais écoutées, jamais je n'aurais accompli tout ce que j'ai accompli, et jamais je n'aurais pu oser. Je suis heureuse de vous avoir surmontées".


5. Votre plan d'action


A présent que vous débordez de confiance en vous, il est temps de mettre en place votre plan d'action pour trouver comment vous allez atteindre votre objectif.


Il suffit de partir de l'arrivée et de remonter le fil de vos actions.


Par exemple ici, l'arrivée bien entendu, c'est "J'ai acheté un bien immobilier".

Quelle était l'étape avant cela? Cela pourrait être avoir signé les papiers. Et avant cela, il aurait fallu visiter des biens, passer à la banque, travailler mon dossier, et encore avant cela mettre quand même un peu d'argent de côté. La première étape, pour simplifier les choses, aurait été de me renseigner sur le sujet, au travers de lecture, de podcasts, de vidéos, de conférences, ...


L'important à ce stade c'est de se dire "Voila comment je vais atteindre mon objectif". Oui, vous aurez surement à acquérir de nouvelles connaissances, mais ça fait partie de votre plan d'action, c'est très bien!


Inscrivez également votre objectif dans le temps. Si je me dis que je veux avoir acheté mon premier bien immobilier dans un an maximum, je vais définir mois par mois les actions qui doivent être réalisées, et je vais décortiquer ces mêmes actions par semaines, bref, je vais mettre en place tout un tas de petites étapes qui, mises bout à bout, me permettront d'atteindre l'objectif final que je me suis fixé.


6. Les do-goals


Lorsqu'on veut vraiment quelque chose, on est prêt à beaucoup travailler pour y arriver.


C'est dans cette optique que Brooke Castillo introduit dans son discourt les do-goals. L'idée derrière ce terme un peu barbare, c'est de faire plus que ce que l'on prévoit initialement.


Si l'on reprend mon exemple d'achat immobilier, cela voudrait dire que si je veux vraiment acheter, au lieu de me cantonner à un appartement, je pourrai viser l'achat d'une maison. Et décider d'en visiter 100 au cours de l'année à venir!


Alors effectivement, toutes les visites ne se solderont pas pas un succès: il est possible que je me retrouve face à des arnaqueurs par exemple. Mais il pourrait y avoir des résultats inespérés qui somme toute, me feraient grandir, sortir de ma zone de confort, et au final, pourraient changer ma vie d'une manière que je n'aurais jamais pu imaginer si je n'avais pas décidé de me lancer!


Pour vous prouver que c'est vrai, je glisse ici l'anecdote d'une très bonne amie à moi qui, tandis qu'elle visitait divers biens dans l'optique de prendre son premier appartement, a rencontré l'homme de sa vie... en la personne de l'agent immobilier! Et le mariage est prévu pour l'année prochaine!


Morale de l'histoire, on ne sait jamais ce que sortir de sa zone de confort peut nous apporter; en l'occurrence, elle avait choisi de quitter le domicile familial, ce qui est en soi un sacré saut dans l'inconnu vous en conviendrez!


En résumé:

- Désirez en vous plaçant dans un optique d'abondance, c'est à dire en étant conscient de ce que vous voulez et que vous avez déjà

- Choisissez votre objectif et soyez spécifique dans sa description

- Surmontez vos idées négatives

- Établissez votre plan d'action en partant du résultat, avant de remonter dans le temps et de décortiquer vos mini-objectifs en les inscrivant dans les mois, semaines, voire jours

- Voyez grand et sortez de votre zone de confort!


Le résultat de toutes ces étapes c'est que vous deviendrez vraiment la meilleure version de vous-même, que vous ayez ou non atteint votre objectif initial. "Vos désirs profonds sont un GPS pour atteindre votre best life", dit Brooke Castillo. Je suis d'accord, et vous?


- Marie-Anne -











39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout